Ben voilà, c’est fini, mais bon…

Oui, c’est fini, mais bon…Soyons sans regret. Nous n’étions pas faits l’un pour l’autre.

Curieuse expression, d’ailleurs. Etre fait pour quelqu’un voudrait dire que dès notre naissance, tout a été fait pour nous conditionner, pour nous façonner progresivement pour correspondre à cette personne.
L’éducation que j’ai reçue, mes études, ma mentalité, mes traits de caractère, ma façon de penser, mes sensibilités, mes rêves…
Ben, je ne le savais pas, mais c’était pour elle.
D’ailleurs, comme dans la route de madison, toutes ces femmes que j’ai aimées et que j’ai quittées, tous ces déménagements, toutes ces péripéties de ma vie n’avaient en fait qu’un seul but : me conduire vers elle, puisque je suis fait pour elle.
Et elle, aussi, d’ailleurs. Les mecs qu’elle a jetés qui n’ont rien compris : ben oui, j’te quitte, sinon je ne pourrais pas LE rencontrer, Lui ! Casse-toi !

Nous sommes faits l’un pour l’autre. D’autres façons de le dire :
- Cela m’arrange bien,
- Cela correspond à mes intérêts,
- Je te désire, ta peau est faite pour la mienne,
- Je me sens bien avec toi, puisque tu fais tout ce que je veux et rien qui me contrarie,
- tu penses comme moi, cela tombe bien, je n’aimerais pas tes idées sinon,
- tu as les mêmes goûts que moi, c’est marrant, même s’il a fallu que j’insiste longemps pour que tu en conviennes…

On sait maintenant que de simples sécrétions phéronomo-diaboliques et des instincts animaliers (tu me donneras une belle et bonne descendance, tu me donneras le toît pour protéger mon enfant) sont derrière tout cela.

Mais cest tellement plus séduisant de se flatter l’ego en disant qu’elle est faite pour moi.
Vous vous rendez compte : je suis une personne tellement importante que l’on a fabriqué, puis amené jusqu’à moi celle qui… est faite pour moi.

Amertume? Pas du tout, puisque j’y crois à toutes ces conneries et que je…la cherche.

Et puis, et puis, si c’est con ce que j’écris, au moins je vous avais prévenu :
J’ai rien à dire mais je veux le faire savoir !

Portez-vous bien !

Publié dans : Je veux vous faire savoir | le 18 juin, 2006 |5 Commentaires »

« J’ai rien à dire mais je veux le faire savoir….! »

La phrase serait de Raymond Devos. Hommage. Il est là-haut ou en bas, comme vous voulez. Lui qui avait tant à nous dire.
Il n’était pas moralisateur, lui. Il jouait juste avec les mots.
Contrairement à la majorité des prétendus-comiques d’aujourd’hui, qui se croient obligés de nous faire part, sous couvert d’humour, de leur opinion. Car ils ont un avis sur tout, et en plus, ils pensent détenir la vérité.
Je ne peux pas les critiquer, puisque je suis comme eux : J’ai rien à dire mais je veux le faire savoir!
Sauf que moi, je gonfle personne à la télé ou à la radio.
Juste vous, peut-être, qui me lisait en ce moment…

Publié dans : Je veux vous faire savoir | le 17 juin, 2006 |Pas de Commentaires »

CALIFORNIA |
Le Journal de Natacha |
cocolino |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vive les chats
| ma vie d'enfer
| rien de grave